Temp FR

Museum
Stoomgemaal Halfweg

Polders et bassins d'écoulement 

Polders sont des terrains - souvent des lacs - qui ont été asséché artificiellement. Parce que le niveau du terrain dans les polders est plus bas que le terrain environnant, la pluie et infiltrations d'eau doivent être éliminées par des moyens mécaniques. D'abord on utilisait des moulins à vent, plus tard pompes d'épuissement à vapeur, plus tard encore électriques ou à diesel. 

L'eau épuissée des polders d'abord est déposé dans un bassin d'écoulement. Ça c'est un système de lacs, canaux et rivières liés entre eux. Plus la surface du système, plus sa capacité de stockage. Du bassin d'écoulement l'eau ensuite est pompée vers la mer par des autres pompes d'épuisement. 

Pompes d'épuisement 

Pompes d'épuisement de polder maintiennent les polders asséché, pompes d'épuisement de bassin maintiennent les bassins d'écoulement à niveau. Certaines pompes d'épuisement ont été construites avec le seul but de vider un lac, ensuite servir de pompe d'épuisement de polder pendant une certaine période, et puis être démoli. Un exemple de cettes pompes est la Cruquius, une des trois qui ont asséché le Haarlemmermeer. Heureusement, la Cruquius a été sauvé de la démolition, et on peut encore voir sa machine à vapeur originale de 1849, mais elle ne peut plus fonctionner sous vapeur. 

La pompe d'épuisement à vapeur Halfweg (1852) était une pompe d'épuisement de bassin (« boezemgemaal » en néerlandais). Pour couvrir le bassin d'écoulement étendu, comprenant environ 200 polders et des lacs, pompes d'épuisement ont été construits à Spaarndam, Halfweg, Gouda et Katwijk. La pompe d'épuisement Halfweg aussi a été sauvé de la démolition. Et bien qu'il ne serve plus à' réguler le niveau d'eau, environ 12 jours par an de niveau la chaudière est tiré, le sifflement de vapeur peut être entendu, et la pompe d'épuisement avec ses immenses roues à aubes de nouveau fonctionne sous vapeur. Mais même quand elle ne fonctionne pas sous vapeur, les visiteurs peuvent jouir du musée et de la vue des machines magnifiques et impressionnantes.